Genealuxie
Généalogiste

Genealuxie, généalogiste à Lyon (69)

Les viaducs de Lyon


Le challenge UProg de cette semaine: un viaduc 

Une ville à la confluence d'un fleuve et d'une rivière est en emplacement idéal pour le commerce fluvial et les transports. Nos ancêtres le savaient, eux qui utilisaient surtout la Saône mais bravaient aussi les courants du Rhône pour un trafic florissant. 

Les cours d'eau sont aussi des frontières et la ville installait des péages pour traverser le plus ancien pont sur le Rhône, celui de la Guillotière. Sur la Saône, le premier connu fût construit vers 1070 avec des pierres provenant des ruines antiques de Fourvière et de la Croix-Rousse.

 

Les ponts de Lyon ont été détruits le 1er septembre 1944 sauf celui de l'Ile Barbe et les passerelles de l'Homme de la Roche et St Vincent. Reconstruits, transformés parfois, rejoints par deux nouveaux, ils sont maintenant 16 sur la Saône et 13 sur le Rhône. Dont trois viaducs.

 

Viaduc de Saint-Clair

Ce viaduc ferroviaire en fonte est construit de 1854 à 1857 pour le passage de la ligne Lyon - Genève. De nos jours, il voit passer les TGV vers Paris.

 

Viaduc de Perrache

Il enjambe également le Rhône et a été construit le premier entre 1852 et 1856 pour relier la gare des Brotteaux à celle de Perrache. Situé sur la voie du Paris-Lyon-Méditerranée, il était aussi nommé pont de Méditerranée. 
Peu endommagé en 1944, il fut immédiatement utilisé par les Américains qui le remblayèrent en quelques jours pour faire passer les convois lourds.  

 

Viaduc de la Quarantaine

Il permet de franchir la Saône entre les gares de Vaise et Perrache. Sa construction débute en 1854 en maçonnerie mais la crue de la rivière fait basculer les arches, vite remplacées par une simple poutre métallique posée sur une pile unique au milieu de la Saône. Il est reconstruit au début du XXe siècle. 

 

sources: plan scénographique de Lyon, Gallica, Bnf; viaduc de Saint-Clair Archives municipales de Lyon (4 Fi 3223); viaduc de Perrache: Photographie amateur sur plaque de verre, début du XXe siècle, fonds Ruiz, wikipedia; Destruction du pont de chemin de fer sur le Rhône par l'armée allemande, les 1er et 2 septembre 1944. Vue depuis le sud-est] / S.n., [1944]. 1 photogr. : n. et b. (AM Lyon. 3 Ph 191); viaduc de la Quarantaine: photographie 2019 , auteur Sebleouf, wikipedia.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Le château de la Roche dans le Roannais

18 Fév 2024

Challenge UPro-G de la semaine: un château local
Je vais donc vous parler d'une découverte enchantée à l'automne 2015 lors de l'un de mes "voyages touristiqu...

Le chanoine de Vervins a changé de nom

05 Fév 2024

Je vous ai parlé dans un article précédent du chanoine César Méra et de son frère Gabriel.
César l'aîné était archiprêtre de Vervins dans l'Aisne. Il est res...

La clé de la division nord de Lyon

31 Jan 2024

Le challenge UPro-G de la semaine: une clé
Pendant plus d'un siècle, la clé de la division nord de Lyon a attendu le retour de ses compagnes.  
 
La clé du n...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion