Genealuxie
Généalogiste

Genealuxie, généalogiste à Lyon (69)

1953: Xavier obtient son Certificat d'Etudes Primaires à 42 ans


Le challenge UPro-G de cette semaine : un diplôme

 

Mon grand-oncle Xavier Bernard a été "jugé digne d'obtenir le Certificat d'Etudes Primaires", selon les termes utilisés dans le diplôme, à l'âge de 42 ans.    

Etait-il un cancre? Etait-ce un challenge? Pas du tout, ce succès tardif est une conséquence de la "guerre scolaire" qui faisait rage au tournant du XXe siècle. 

 

La famille et l'enfance de Xavier

Xavier Bernard naît le 3 février 1911 dans le beau village de Saint-Sauveur-en-Rue situé au sud de la Loire, à la limite de l'Ardèche et au croisement de plusieurs régions montagneuses : le Velay, le Vivarais et le Pilat. 

Son père Louis, alors âgé de 47 ans, est le facteur de la commune de 2150 habitants depuis une quinzaine d'années. Sa mère Marie, 43 ans, ancienne institutrice va parfois chercher des herbes dans la montagne pour les vendre au pharmacien et élève ses enfants.  

Xavier est le neuvième de leurs dix enfants. Deux sont morts âgés de quelques jours. En 1911 quand le petit garçon vient au monde, il est accueilli par Raphaël 16 ans, Andrée 14 ans, Maxime 12 ans, Cécile 8 ans, Régis 6 ans et Marie 3 ans dont il restera très proche pendant toute sa vie. Jeanne la benjamine naît 14 mois plus tard. 

 

Education scolaire des enfants Bernard

Marie Georges-Bernard, leur mère, est institutrice, formée dans une institution religieuse. Elle fait plusieurs vacations à l'école communale en 1897 et 1899 mais envoie ses aînés à celle des Congrégations, qui sera fermée en 1904, avant la loi de séparation de l'église et de l'état en 1905.

Problème, Marie est la femme du facteur, un fonctionnaire qui doit donner l'exemple et favoriser la "communale". Le préfet est donc informé de ses agissements et elle est rayée fin 1900 de la liste des suppléances auxiliaires.     

 

Marie n'enseignera plus à l'école communale, mais toujours pas question pour elle d'y mettre ses enfants. Elle apprend aux petits à lire et à écrire à la maison et les envoie ensuite dans des internats plus lointains, comme le raconte sa fille Marie en 1980 dans ses mémoires écrites à la troisième personne.  

 

Xavier et le Certificat d'Etudes Primaires

Dans les années 1950, les deux aînés, Raphaël et Maxime, sont devenus professeurs à "l'école libre", Régis est manutentionnaire chez Cinédis, Andrée est employée et Jeanne maroquinière. Les deux autre filles sont devenues religieuses. Cécile est morte à 16 ans pendant son noviciat, Marie est à l'Abbaye de Bonneval dans l'Aveyron qui produit du chocolat. 

Et Xavier?  Après plusieurs petits métiers, il décide de devenir facteur comme son père. Mais pour être titularisé il lui faut.... le Certificat d'Etudes Primaires. Il se présente donc aux épreuves pour adultes de la Voulte en Ardèche et obtient son sésame en mars 1953. 

 

Il termine sa carrière en février 1976 à 65 ans.

 

Sources: Archives Départementales de la Loire, documents et photographies personnels


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Histoire d'une maison à Caluire

31 Mar 2024

Tu crois que c'était un couvent? 
Cette question revenait souvent dans la famille. En effet la maison de nos grands-parents forme un L avec une cour intérieu...

Les tribulations d'une généalogiste à Paris

19 Mar 2024

Alors que le 10e Salon de Généalogie de Paris 15e approchait, je décidais de préparer mon escapade à la capitale et d'organiser mes recherches sur place. 
Et...

Le cimetière de Bully dans la Loire

25 Fév 2024

Challenge UProG de la semaine : un petit cimetière de campagne

Voici celui de Bully dans la Loire, au cœur du Roannais.

 
Tourné vers l'est, il surplombe l...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion