Genealuxie
Généalogiste

Genealuxie, généalogiste à Lyon (69)

Un patronyme rare: Lavague

15 Juin 2022 Genealuxie Challenge UPro-G

Le patronyme Lavague, présent dans certaines branches de ma famille maternelle, sonne agréablement et invite au voyage. Il est rare, seules trente naissances ont été enregistrées entre 1891 et 2000, mais pas disparu, avec environ cinq enfants par décennie entre 1950 et 2000.

Au XIXe siècle, il est présent dans trois berceaux géographiques dont les familles ne sont pas apparentées: dans l'Aisne près de Soissons, le Var autour d'Entrecasteaux, et, plus fréquemment, dans la Loire. Il semblerait que seuls ces derniers, originaires du Roannais, transmettent encore le nom. 

Les Colombier-Lavague, mariniers de Roanne et du Coteau dans la Loire

Tous les Lavague de ma généalogie, et probablement tous les porteurs actuels du nom dans la Loire, le Rhône et l'Allier sont des descendants de la famille des Colombier-Lavague de Roanne. Mariniers ou voituriers par eau, les très nombreux porteurs du nom Colombier se distinguaient en utilisant un nom composé, Colombier-Cinquantin, Colombier-Lavague, etc.  

Modifications du nom et apparition des Lavague

Dès le XVIIIe siècle, certains enfants de cette grande famille (10 à 12 enfants par couple) sont inscrits sous le nom Lavague. Les patronymes Colombier-Lavague et Lavague cohabitent dans les fratries.

Au XIXe, les familles ont des réactions différentes:

- elles laissent parfois les actes se corriger seuls: ainsi Pierre Colombier-Lavague est baptisé en 1773. En marge de l'acte est indiqué Pierre Lavague et ce nom est utilisé lors de son mariage en 1795, mais corrigé à son décès en 1839.   

 

- certains demandent une rectification: ce que fait un autre Pierre Lavague lors de son mariage en 1846. Il veut récupérer son patronyme complet, Colombier-Lavague. Le tribunal accepte et explique alors l'origine de la méprise.

"On peut expliquer cette erreur qui provient de ce que dans la classe ouvrière de celle qui travaille sur la Loire, soit comme mariniers, soit comme charpentiers en bateaux, les sobriquets remplacent généralement les noms propres, et que les sobriquets dans certaines familles suivent les générations. C'est sans doute par suite de cette habitude de nommer le père Colombier Lavague que ses enfants ont été inscrits sur les registres de l'état civil de cette ville, sous ce nom qu'on peut appeler nom de guerre."  

 

- enfin, certains acceptent de conserver le patronyme Lavague: ainsi François né en 1818 qui, contrairement à ses frères, garde le nom et le transmet. 

 

Lavague, sobriquet ou nom attaché au métier, rare mais non disparu

Le patronyme Colombier-Lavague est maintenant considéré comme disparu, les descendants ayant uniquement gardé Colombier. Ils sont inclus dans les 350-400 naissances par décennie de ce nom présent dans toute la France.

Mais quelques Lavague se sont maintenus.  

Sources: fichier INSEE; Archives départementales de la Loire: état-civil et passeports. 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Les armoiries au fil de la Saône

31 Oct 2022

Plusieurs branches de ma famille se sont installées sur les bords de la Saône à Lyon, cette rivière majestueuse et parfois impétueuse. 
La mémoire familiale raconte encore les crues, mais aussi les...

Un conseil de famille avant le mariage

25 Août 2022

En cette année 1907, Claudine Antoinette Romand va se marier. Mais sa situation familiale un peu compliquée va nécessiter un acte de notoriété et la réunion du conseil de famille. 
 
La famille de ...

Vaise, un faubourg devenu quartier de Lyon

29 Juil 2022

Mes ancêtres se sont installés à Lyon dans les années 1870-1880 et le quartier de Vaise a été leur point de chute. Son histoire est très liée à l'essor industriel de la ville. 
 
Vaize, sous l'anci...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion