Genealuxie
Généalogiste

Genealuxie, généalogiste à Lyon (69)

O comme Outre-Furan


Mon ancêtre Jeanne Berger (1814-1838) est née et décédée à Outre-Furan dans la Loire. Curieusement elle est la seule dont tous les actes se trouvent dans cette commune alors que plusieurs membres de la famille ont vécu comme elle toute leur vie au même endroit.  

 

Outre-Furan

Le Furan est un affluent de la Loire maintenant enfoui lorsqu’il traverse la ville de Saint-Etienne. Le faubourg d’Outre-Furan (ou Outre-Furens) était situé au nord-est de la ville et était  principalement agricole jusqu’au XVIIIe siècle. Il est érigé en commune pendant la Révolution, contraint de céder certains quartiers (la Croix, la Montat et l’Heurton) à Saint-Etienne en 1822 et finalement annexé par cette dernière en 1855 alors que les terrains deviennent indispensables au développement industriel de la ville. Le lieu correspond à une grande partie de l’actuel quartier du Soleil.

 

Certains actes de ma branche stéphanoise se trouvent dans les registres d’Outrefuran et d’autres à Saint-Etienne pour des personnes qui n'ont pas déménagé. L'explication est en fait très simple. Cette commune n'a existé qu'une cinquantaine d'années. Seule mon ancêtre Jeanne Berger (1814-1848) décédée à 34 ans a des actes de naissance et de décès enregistrés en cette mairie.

 

Les branches Pichon, Berger, Sabattier et Ponchon de ma famille habitaient ce faubourg aux lieux-dits Petit Cabaret et Soleil.

 

L’un d’entre eux Fleuri Pichon (1771-1829) est mineur,. 

Plusieurs sont cloutiers : Claude Berger (1746-1835) époux de Marguerite Sabattier (1746-1816) dont le père est forgeur, leur fils Jean Berger (1775-1839) et le beau-père de ce dernier Jean-Baptiste Ponchon (1751- ?). Ces cloutiers travaillent la plupart du temps à domicile et exercent une pluriactivité, ils restent agriculteurs en parallèle. Leur expertise permettra le développement de la métallurgie et de l’armurerie dans le quartier du Soleil qui profite du charbon qui affleure, de minerai de fer et d’espaces pour les bâtiments nécessaires à cette industrie.

 

Sources : archives municipales de Saint-Etienne (état civil, cadastre) ; DURBY Jean-Paul, Le soleil noir, Presse Universitaire de Lyon, 1989. 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Histoire d'une maison à Caluire

31 Mar 2024

Tu crois que c'était un couvent? 
Cette question revenait souvent dans la famille. En effet la maison de nos grands-parents forme un L avec une cour intérieu...

Les tribulations d'une généalogiste à Paris

19 Mar 2024

Alors que le 10e Salon de Généalogie de Paris 15e approchait, je décidais de préparer mon escapade à la capitale et d'organiser mes recherches sur place. 
Et...

Le cimetière de Bully dans la Loire

25 Fév 2024

Challenge UProG de la semaine : un petit cimetière de campagne

Voici celui de Bully dans la Loire, au cœur du Roannais.

 
Tourné vers l'est, il surplombe l...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion